Journée nationale du sport scolaire : l’UNSS en fête

Sur l’ensemble du territoire, les sportifs écoliers, collégiens et lycéens étaient à l’honneur ce mercredi 21 septembre pour la deuxième année consécutive. À l’occasion de cette journée nationale du sport scolaire, de nombreuses manifestations étaient prévues.

Une journée pour le sport à l’école

Dans toutes les académies de France, la journée du 21 septembre s’est voulue sportive. Élément prépondérant de l’éducation, le sport fait partie intégrante des programmes scolaires. Pour Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, le sport à l’école est un élément de « santé, bien-être, accomplissement de soi, apprentissage des règles, et découverte de l’autre ».

Afin de promouvoir le sport dans les écoles et collèges et lycées, l’Éducation nationale a donc proclamé ce mercredi, journée nationale du sport scolaire. De nombreux établissements ont adhéré au projet en organisant pour beaucoup des ateliers découvertes. Cette journée était également pour d’autres l’occasion d’organiser différentes rencontres et challenges sportifs interétablissements. D’après le ministère, plus de 3000 manifestations ont ainsi été mises en places

8 propositions pour améliorer le sport à l’école

Afin d’améliorer encore les dispositifs mis en place et « accroître la place du sport à l’école », le ministre s’est vu remettre un rapport rédigé par plusieurs spécialistes et sportifs de haut niveau. Remis par l’athlète Muriel Hurtis le rapport présente ainsi 8 propositions :

  • - permettre l’accès de tous aux valeurs universelles du sport ;
  • - renforcer le rôle de l’école autour des enjeux sociétaux du sport ;
  • - établir une relation de confiance entre l’enseignant d’EPS et l’éducateur sportif ;
  • - favoriser les passerelles entre l’école et le mouvement sportif ;
  • - renforcer la place des parents au sein de l’association sportive ;
  • - adapter les offres du sport scolaire aux attentes de la jeunesse ;
  • - valoriser l’engagement des élèves ;
  • - et permettre à l’élève de faire plus de sport à travers de nouveaux rythmes.

D’après Luc Chatel, dès la rentrée prochaine, l’union nationale du sport scolaire (UNSS) devrait rassembler pas moins de 150 000 élèves supplémentaires.