Les DDEN se réunissent partout en France

Les DDEN (délégués départementaux de l'Éducation nationale) se sont réunis pour leur assemblée annuelle. Leur but est de veiller au bon déroulement des conditions de

scolarité des enfants. Ils sont aussi parfois amenés à donner leur avis sur des projets de construction d'école ou d'aménagement de locaux.

Un rôle avant tout consultatif

Les DDEN sont nommés officiellement pour veiller aux bonnes conditions de vie des enfants à l'école et autour de l'école.

Il sont amenés, sur 4 ans, a visiter les écoles publiques et privées pour vérifier l'état des locaux, la sécurité, l'hygiène ou encore le matériel scolaire.

Mais ils agissent aussi sur les centres de loisirs, les transports, les restaurants, les bibliothèques. Ils ont aussi pour mission de faciliter les relations entre la municipalité et ces structures.

Les DDEN déplorent les fermetures de postes à venir.

Ces fermetures ou « non ouverture » de classes « entraînent une hausse du nombre d'élèves dans les classes, et donc une nouvelle dégradation des conditions d'apprentissage. »

De plus, l'Union de Seine-Saint-Denis a, par exemple, organisé une conférence-débat « qu'est-ce que la laïcité ? »

L'Union de l'Isère a, avec l'appui du Conseil Général, diffusé à toutes les écoles un DVD sur la « sécurité à l'école, à la maison et ailleurs ».

Un rôle mal connu

Seulement, ces DDEN sont très peu connus.

« Un parent d'élève m'a dit dernièrement qu'il n'avait jamais entendu parler de nous. Nous regrettons le manque de notoriété dont nous souffrons, malgré nos efforts pour pallier ce déficit » a expliqué la présidente de l'association, Raymonde Charpentier.

Nommés officiellement par l'inspecteur d'académie, ce sont des « fonctionnaires bénévoles » regroupés en unions départementales, qui constituent une fédération nationale.

Pourtant ces délégués existent depuis longtemps et ont un rôle fixé par un décret qui date de 1986.