« Un livre pour l’été » pour combattre l’illettrisme

Pour la deuxième année consécutive, le ministère de l’Éducation nationale organise son opération « un livre pour l’été ». Destinée aux élèves de CM1 passant en classe de CM2 en septembre, l’opération vise à lutter contre l’illettrisme.

Charles Perrault contre l’illettrisme

Le goût de la lecture n’est pas donné à tout le monde. Aussi pour convaincre les récalcitrants au bouquinage estival, le gouvernement lance pour la deuxième année son opération « un livre pour l’été ». Cette année, c’est Charles Perrault qui est mis à l’honneur. Inscrit dans « le plan de prévention de l’illettrisme », l’action vise à faire découvrir aux anciens élèves de CM1 et futurs CM2 le plaisir de la lecture.

Ainsi la totalité des prochains CM2, soit près 800 000 élèves, se verront remettre un recueil, illustré d’images d’Épinal, rassemblant 9 contes de Perrault : Barbe bleue, la Belle au bois dormant, Cendrillon, Le Chat botté, Les fées, Peau d’Âne Le Petit Chaperon rouge, Le Petit Poucet, et Riquet à la houppe.

À la rentrée, les élèves pourront travailler sur ces textes avec leurs enseignants.

Pour le ministère, l’idée n’est pas d’induire de nouveaux devoirs de vacances, mais d’inculquer le plaisir de la lecture. » Pour que l’élève affine ses goûts, pour qu’il devienne un lecteur autonome et passionné, le plaisir du texte ne doit pas s’arrêter aux portes de la classe (...). Il doit se prolonger à la maison et pendant les vacances ».

L’an dernier, 180 000 enfants, soit un quart des effectifs de CM1 de 2010, ont pu tester le dispositif à travers les fables de la Fontaine.

26/06/2011