Cheval de guerre : un film sur la grande guerre pour enfants

Cheval de guerre est le nouveau film de Spielberg. Ce film racontant l'amitié enfant-animal traite aussi de la grande guerre, un sujet délicat à aborder auprès des enfants. Il est l'adaptation du roman du même nom de Michael Morpurgo.

Un texte pour enfant adapté par Spielberg

Ce livre a été publié en 1982. Il raconte l'histoire d'un poulain qui a été arraché à sa mère, à la veille de 1914, pour devenir un « cheval de guerre ».

L'amitié naissante et grandissante entre un enfant et ce cheval est aussi au cœur de ce récit.

Le cheval raconte le premier conflit mondial « Mes plus anciens souvenirs sont un mélange confus de champs accidentés, d'écuries sombres et de rats qui cavalcadent au- dessus de ma te. Mais je me rappelle assez bien le jour de la vente des chevaux. C'est une terreur qui m'a hanté toute ma vie. »

Morpurgo raconte que l'idée lui est venue après la découverte de dessins dans un grenier. Ces derniers le fascinaient et l'horrifiaient.

Ils représentaient la cavalerie britannique en 1914. Un jour dans un pub il rencontre un homme qui à fait partie de la cavalerie et qui lui confie son histoire.

Le récit de « cheval de guerre » commence à se faire dans la tête de Morpurgo.

Spielberg déclare avoir voulu raconter cette tragédie en une sorte de conte pour enfant « à partir de 8 ans ».

Une charge dans un champ de blé mûr, tourne au massacre voilà un événement tragique du film, seulement, pour Spielberg, le souci de toucher un public enfantin était important. Il a donc décidé de donner un accent allemand aux personnages parlant anglais.

Ce truc hollywoodien de l'anglais accentué fait basculer le film du côté de la désuétude, voir même peut-être de la ringardise.

Le réalisateur revendique le fait qu'il n'y ait pas, ou peu, d'effets spéciaux. Ce long métrage est tourné sur pellicule, « dans la grande tradition ».

Il déclare d'ailleurs « Je crois malheureusement que j'utiliserai du film jusqu'à ce que le dernier objectif de caméra 35 mm soit fabriqué ! »