Sénégal, l'apprentissage et l'éducation par le conte

Le recueil de contes « Autour du feu de nuit » fait revivre la culture africaine et permet la réhabilitation de ce genre littéraire quelque peu délaissé. L'auteur reconnaît aussi la valeur initiatique et pédagogique de son recueil.

Un recueil de contes locaux

L’ouvrage « Autour du feu de nuit », est un recueil de plus d'une dizaine de contes écrit par Tombon Soly, fonctionnaire du Service des impôts

Il a choisit ce titre car il voulait que le lecteur s'imagine dans le décor des veillées de contes où le feu de bois est allumé au centre de la maison pendant que les enfants écoutent leur histoire.

Différents thèmes y sont traités, mais tous liés à la vie. Ils sont abordés dans différents contes et chacun contient une leçon que ce soit sur la patience ou encore la ruse par exemple.

Un but éducatif avant tout

Le professeur Baytir kâ, président de l'association sénégalaise des professeurs de français a été agréablement surpris par cet ouvrage.

« Dans ce recueil, on sent la poésie, le récit et la description, il a réhabilité l'espace scénique du conte ».

Selon lui, ce livre mériterait d'être enseigné dans les établissements publics et privés. « Ce livre joue le rôle de thérapie-préventive. Il entre dans l'intimité des foyers, met à nu nos défauts et nos vices en plus d'expliquer certains phénomènes naturels et surnaturels. »

« Tombon Soly se sert de ses animaux pour instruire ».

L'auteur à rajouté que ce recueil participait « à la revalorisation de la culture africaine », qu'il s'agissait d'une « leçon de formation humaine. »

Baytir kâ précise en plus que le « texte est beau et simple » et estime que ce qui fait l'originalité du recueil est « la variation dans l'introduction des contes ».