Une campagne choc contre les violences faites aux enfants

La campagne lancée par la « Voix de l'Enfant » et « l'Enfant Bleu » a pour but de faire réagir les citoyens face aux maltraitances faites à des enfants. En effet, il doivent avertir les autorités compétentes lorsqu'ils en sont témoins.

Une campagne de sensibilisation et de prévention du grand public

Les associations, « la Voix de l'Enfant », la « Fondation pour l'Enfance » et « l'Enfant bleu » luttent toutes pour l'intérêt des enfants victimes de violence.

Aujourd'hui encore trop d'enfants sont victimes de violences sexuelles, physiques et psychologiques.

C'est pourquoi, ces associations ont décidé de lancer une campagne de prévention et d'information visant à dénoncer ces violences

Un spot télévisuel, un site internet et un numéro de téléphone permettent à cette campagne d'être vue par un plus large public et d'avoir un plus grand impact..

Une violence omniprésente

Les associations déclarent « Par cette campagne, nous souhaitons avec chacune et chacun d'entre vous, réveiller, bousculer les consciences car la souffrance d'un enfant maltraité n'est pas de l'ordre de la fatalité. »

Elles ajoutent « il est de notre responsabilité de le protéger, de le défendre et de lui redonner son droit à l'enfance. »

Selon l'observatoire national de l'enfance en danger, fin 2009, 271 500 mineurs ont été pris en charge pour violence ou maltraitances.

Ce chiffre est en augmentation de 1,6 % en 2012. Il est donc nécessaire que les gens agissent face à cette violence.

Cependant il faut savoir que ces données ne recensent pas tous les enfants victimes de violences.

Les associations rappellent les numéros à appeler en cas de violence, le 17 pour « Police Secours », le 119 pour « Allô enfance en danger » et le 116 000 pour les enfants disparus