TIC à l'école : la France loin des meilleurs élèves de l'Europe

Une salle d'ordinateurs à l'école Photo : xaxa29 CC-by

L'enquête de la Commission européenne sur « les TIC dans l’éducation » a été mise en ligne. Les chiffres ont montré que, même si de nombreux établissements les utilisent, l'apprentissage des TIC reste inégal.

Des progrès restent à faire

Dans le cadre du rapport de la Commission européenne : « Enquêtes sur les écoles : les TIC dans l'éducation », les 31 pays européens ont vu leurs données analysées et comparées. Plusieurs domaines ont été pris en compte : les équipements, pratiques, le degré de confiance et les attitudes.

L'European Schoolnet et l'Université de Liège ont donc mené la première enquête européenne sur ce sujet qui interroge les étudiants.

Les résultats ont montré que, même si la majorité des établissements scolaires étaient équipés de technologies de l'information et de la communication (TIC), le niveau d'utilisation et d'acquisition de ces dernières reste très différents selon les pays.

Selon l'enquête, les pays scandinaves et nordiques possèdent le meilleur taux d'équipement alors qu'en Italie, en Grèce, en Pologne, ou encore en Hongrie, les élèves sont plus susceptibles de « ne pas disposer des équipements adéquats ».

D'autres données comme le fait que 20 % des élèves âgés de 13 ans n'ont jamais ; ou presque ; utilisé d'ordinateur en classe, ou encore le fait que les enseignants utilisent majoritairement les TIC dans le cadre de la préparation des cours, montrent que des progrès restent à faire.

Des résultats utiles pour repenser l'éducation

Cette enquête pourra permettre de repenser l'éducation, comme le souhaite la Commission européenne. Cette stratégie a pour but de faire acquérir aux jeunes des compétences et des aptitudes afin de trouver plus facilement un emploi.

L'utilisation des TIC est, en effet, une des compétences requises par de nombreux employeurs. Des efforts doivent donc être fait pour pouvoir améliorer le taux d'utilisation de ces technologies dans tous les pays européens.

Ces travaux ont été menés dans le cadre de l’agenda numérique européen et de la grande coalition en faveur des compétences et des emplois du numérique.

Source Éduscol