Le pass-éducation reconduit pour 3 ans

La mesure lancée en 2009 qui permet à tous les enseignants d’accéder gratuitement aux collections permanentes de plus de 150 musées a été reconduite sur 3 ans par le ministre de l’Éducation nationale et le ministre de la Culture.

Un dispositif de promotion de la culture

Ce pass éducation est un instrument au service de l’éducation artistique et culturelle, il permet donc aux enseignants, du privé comme du public, d’aller gratuitement dans plus de 150 musées. Courant janvier 2012, les chefs d’établissement et les directeurs d’écoles distribueront les cartes aux enseignants. Ce nouveau pass sera donc valable sur la période 2012-2015. Entre 2009 et 2011, on compte une hausse de fréquentation des

musées par les enseignants de plus de 30 %. Cette année, c’est 850 000 enseignants qui seront dotés de cette carte. L’État investit 2,3 milliards d’euros en faveur de l’éducation artistique et culturelle.

La culture au cœur de la politique éducationnelle

Désormais, un enseignement d’histoire des arts a été instauré pour chaque élève. En effet, à l’école, l’histoire des arts est dans les programmes depuis 2008. Du CE2 au CM2, cet enseignement représente 78 heures par année scolaire. Une épreuve d’histoire des arts a d’ailleurs été créée au sein du diplôme national du brevet. Depuis octobre 2009, un portail histoire des arts a été ouvert permettant l’accès à 4000 fiches numériques présentant les ressources éducatives produites par les lieux de patrimoine et de création. En mai 2011 aura lieu le premier festival d’histoire de l’art à Fontainebleau.

Des chorales scolaires, des classes à horaires aménagés permettant ainsi la pratique d’une activité artistique sont d’autres dispositifs qui ont aussi connu un fort développement. En octobre 2010, la plateforme « ciné-lycée » a été inaugurée. Elle permet aux lycéens d’organiser des projections collectives de films de patrimoine au sein même de leur établissement. Elle contribue aujourd’hui à la transmission d’une culture cinématographique. Depuis son inauguration, c’est 4000 projections qui ont été organisées dans les lycées.