Lille : une bibliothèque toute neuve à la place du réfectoire

Une école a vu son réfectoire remplacé par une bibliothèque centre de documentation (BCD). Son inauguration s'est déroulée le jeudi 22. Tout a été organisé pour inspiré le bien-être et la quiétude. La directrice de l'école, Sylvie Houdin savoure cette nouvelle BCD.

Un plan de lecture efficace

L'école maternelle Jean-Aicard de Lille a enfin sa bibliothèque. En effet, les lieux abritaient auparavant la cantine et la cuisine des maternelles.

Aujourd'hui, la nouvelle cantine a permis de libérer l'espace afin d'en faire un lieu de lecture pour les écoliers.

« Un outil qui manquait beaucoup à l'école. Nous ne disposions pas de lieu identifié bibliothèque. » déclare la directrice.

Ce lieu est insonorisé, le mobilier est adapté aux enfants et la décoration est colorée et chaude. Le tout pour apporter une sensation de bien-être et de calme.

« Le projet a vu le jour grâce au Plan lecture, un des volets du Projet éducatif global » déclare Sylvie Houdin.

En 2005, la ville propose une nouvelle politique d'éducation le « Projet éducatif global » (PEG).

Il a pour but de permettre à chaque petit lillois, hellemois ou lommois d'avoir accès à une offre scolaire, sportive et culturelle variée et de qualité près de chez lui.

Dans le cadre de ce PEG, le plan lecture a été mis en œuvre.

Il a pour objectif de valoriser la littérature jeunesse au sein de l’école en temps scolaire, mais aussi dans l’idée d’une « lecture plaisir » qui peut avoir lieu lors de la pause du midi et de l’accueil péri et extra scolaire.

Trois axes de travail ont été définis pour ce plan lecture comme la création, la rénovation et l'extension de Bibliothèques Centres Documentaires dans les établissements ou groupes scolaires.

La fourniture de livres aux Bibliothèques Centres Documentaires existantes et aussi le soutien aux projets culturels en lien avec la littérature jeunesse.

Patrick Kanner, adjoint en charge du PEG, précise « La BCD de l'école Jean-Aicard porte à trente le nombre de BCD scolaires ouvertes depuis la mise en place du Plan lecture ».

Les travaux ont été financés à hauteur de 65 000 E dans le cadre du Plan lecture du projet éducatif global de la ville et ont duré 5 mois.