L'enseignement de l'orthographe en cours de réforme

Le ministère de l'Éducation nationale prévoit, dans sa nouvelle circulaire, de réformer l'enseignement de l'orthographe. Le ministère invoque un enjeu majeur pour la réussite des élèves et a un impact significatif sur la maitrise globale de la langue française.

Des résultats insuffisants

Une étude réalisée en 2009 par la direction statistique du ministère sur les performances des élèves de CM2 a permis de constater que le niveau des élèves en orthographe a baissé de façon significative.

Le ministre déclare « les résultats des élèves depuis trente ans ne sont pas satisfaisants comme en atteste l'ensemble des enquêtes récentes publiées sur le sujet ».

En effet, la même dictée d'un texte d'une dizaine de lignes a été proposée aux élèves de 1987 et de 2007, et les résultats parlent d’eux même : 10,7 fautes en moyenne en 1987 contre 14,7 en 2007.

De plus, le pourcentage d'élèves qui faisaient plus de quinze erreurs était de 26 % en 1987 contre environ 46 % aujourd’hui.

« L’orthographe doit constituer un enseignement spécifique et doit s’apprendre à partir de notions claires ayant leurs propres règles permettant aux élèves de mieux comprendre et de rédiger des écrits », déclare le ministre.

Cette circulaire vise à favoriser une amélioration durable et rapide des résultats des élèves et à recentrer l’activité pédagogique des professeurs des écoles sur un enseignement explicite et structuré.

Elle sera adressée à tous les enseignants des écoles primaires et définira les principes clés de l'enseignement de l'orthographe.

Cette discipline doit « s’enseigner de manière complémentaire à la grammaire et au vocabulaire ».

De plus, cette circulaire sera accompagnée d'une plaquette d’orientations pédagogiques qui détaille la place de l’orthographe dans la maîtrise de la langue.

De plus, des exemples d’exercices types permettant aux élèves une meilleure assimilation de l’orthographe seront aussi présentés

Des pistes et des exemples sont donnés aux professeurs pour accompagner leurs élèves et les faire progresser.

Les exercices de réécriture permettant de faire apparaître les relations et les accords sont recommandés. Ainsi que les dictées préparées et les jeux comme le jeu du pendu.