Un nouveau Brevet des collèges en 2013

Le ministère de l'Éducation nationale a annoncé que pour juin 2013 le Brevet national des collèges subirait quelques modifications. Elles permettront de mettre en cohérence les nouveaux programmes et les compétences du socle commun.

Un diplôme garant du socle commun de connaissance

En 2010, le taux de réussite à cet examen des 623 400 candidats était de 83,3 %.

En 2011, l'examen du brevet concernait 750.000 élèves de troisième. Il avait déjà subi une modification avec l'apparition d'une nouvelle épreuve orale obligatoire, l'histoire des arts.

Le diplôme national du brevet est considéré comme le premier grand diplôme de la scolarité française. Il évalue les connaissances et compétences acquises à la fin du collège.

Il est constitué des épreuves nationales de fin d'année, ainsi que d'un contrôle continu tout au long de l'année scolaire.

Cet examen sera modifié pour la session de juin 2013, afin de mettre en accord les exercices demandés avec les compétences du socle commun qui sont attendues à la fin du collège.

Par conséquent, les sujets qui seront élaborés porteront sur ces nouveaux programmes.

En ce qui concerne le français, la dictée passera de 600 caractères à 800, 2 sujets de rédaction seront proposés au choix de l'élève, un d'imagination, l'autre de réflexion. Seulement, ils ne comprendront plus de consignes explicitées comme auparavant.

De plus, un questionnaire permettra à l'élève de faire part de ses réactions face au texte proposé.

Pour les mathématiques, le nombre d'exercices augmentera, en effet, de 6 ils passeront à 10. Ils seront conçus de façon indépendante, afin qu'il ne soit pas nécessaire de réussir le premier pour pouvoir faire les autres.

L'épreuve d'histoire-géographie, elle, se déclinera désormais en trois disciplines, histoire, géographie et instruction civique. Chacune devra obligatoirement être traitée par l'élève.

Les années précédentes, le candidat avait le choix entre histoire et géographie.

Les sujets de ce diplôme porteront donc désormais sur les nouveaux programmes de troisième et permettront d'évaluer les compétences du socle commun défini pour ce niveau, comme, par exemple, la maîtrise de la langue française, la culture humaniste