La lutte contre l’homophobie s’organise aussi à l’école

Ce mardi 17 mai est la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, l’occasion pour le ministère de l’Éducation nationale de rappeler que cette lutte passe aussi par l’école. Toute l’année, plusieurs dispositifs sont ainsi mis en place.

Une ligne d’écoute 7 jours sur 7

Du lundi au dimanche, de 8 heures à 23 heures, un service téléphonique est assuré. Baptisé ligne Azur ce service propose écoute et conseil pour les adolescents s’interrogeant sur leur orientation sexuelle. Un site internet regroupant témoignages, dossiers thématiques et forum est également disponible sur ligneazur.org. Souhaitant promouvoir ce service, l’éducation nationale a lancé une campagne de publicité nationale dans tous les collèges et lycées.

Une campagne de sensibilisation annuelle

En association avec l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), des diffusions de courts métrages « Jeune et homo sous le regard de l’autre » également diffusé par les chaines du groupe canal + et les salles de cinéma ont présenté dans les établissements scolaires dès septembre 2010.

Enfin, le ministère justifie son action par le biais de nombreux partenariats et agréments d’associations de luttes contre l’homophobie.

D’après un rapport publié cette année par l’association SOS homophobie, près de 4 % des agressions et harcèlements homophobes se font dans l’enceinte même des établissements scolaires. Un chiffre qui peut paraitre faible pour certains, mais qui est pourtant énorme au vu de la gravité du problème. L’action et la sensibilisation des jeunes sur ce problème se doivent d’être continues et reprisent à tous les niveaux de l’éducation, qu’il s’agisse du ministère, du personnel d’éducation ou encore des parents d’élèves. 17 mai 2011