Cantines scolaires : des repas équilibrés obligatoires

D'après un décret publié le 1er octobre au Journal Officiel, les cantines scolaires devront désormais servir des plats variés et équilibrés aux enfants. Des dispositions qui rentrent en vigueur dès aujourd'hui pour les cantines servant plus de 80 plats par jour.

Moins de frites plus de variétés

Déjà inscrit dans les obligations des établissements scolaire, le service de repas équilibrés est désormais en core plus encadré avec la publication d'un décret au journal officiel (JO) ce dimanche 01 octobre (décret n° 2011-1227 du 30 septembre 2011).

Pour les cantines scolaires servant plus de 80 repas par jour en moyenne, "quatre ou cinq plats devront être présentés à chaque déjeuner ou dîner, dont nécessairement un plat principal comprenant une garniture, et un produit laitier" et ce dès le lundi 03 octobre. Les autres cantines ont jusqu'au 1er septembre 2012 pour se préparer.

L 'idée du décret n'est pas de mettre au régime les enfants mais bien de leur apporter une nourriture variée. Ainsi les traditionnelles frites resteront au gout du jour mais seront servies en plus petite quantité à raison d'une fois par semaine maximum. Les fruits légumes et crudités seront eux beaucoup plus présents dans les assiettes des écoliers

Parallèlement l'eau et le pain seront servis sans restriction tandis que "le sel et les sauces (mayonnaise, vinaigrette, ketchup) ne [seront] pas en libre accès et [seront] servis en fonction des plats" précise l'arrêté d'application.

Applaudis par beaucoup de familles, associations et professionnels de la santé, cette nouvelle réglementation prévoit également des contrôles plus stricts. Avec notamment la tenue d'un "registre dans lequel sont conservés, sur les trois derniers mois, les documents attestant de la composition des repas, notamment les menus et les fiches techniques descriptives des produits alimentaires achetés auprès des fournisseurs". De nombreuses visites de contrôles sont également prévues. Désormais, on ne badine pas à la cantoch'.