Une journée nationale de sensibilisation contre le handicap

Suite à la conférence nationale du handicap de 2011, une journée de sensibilisation contre le handicap a été mise en place le 2 décembre afin notamment de « changer le regard collectif sur le handicap » et valoriser le travail des équipes éducatives spécialisées.

133 000 enfants handicapés en maternelle et primaire

En France, 214 000 enfants handicapés sont scolarisés en milieu ordinaire, dont la majorité à temps complet. En 2011-2012, 65 000 élèves sont pris en charge individuellement grâce au développement des unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis), qui permettent l’accueil de petits groupes d’élèves handicapés.

Les personnels sont mieux formés, une évolution du nombre de postes à pourvoir est à noter et des aménagements et dispenses d’examen sont mis en place.

Le but de cette journée de sensibilisation est de montrer à l’ensemble de la population, élèves, personnel éducatif (etc.) l’intérêt de la scolarisation des élèves handicapés et de changer le regard porté sur le handicap aujourd’hui. Cette journée vise aussi à « mettre en valeur le travail quotidien » des équipes éducatives intervenant auprès de ses élèves.

Des avancées à mettre en place

La conférence nationale du handicap (CNH) du 8 juin 2011 a annoncé le recrutement d’auxiliaires de scolarisation qualifiés, un accompagnement individuel adapté dans le cas ou l’accompagnement collectif ne serait pas suffisant et, entre autres, des écoles de plus en plus accessibles grâce à des enseignants plus qualifiés.