Des outils pour protéger les enfants d'Internet

Face à la consommation croissante et parfois même addictive des jeunes en ce qui concerne les jeux vidéo et les réseaux sociaux, une société de Sophia Antipolis propose des solutions innovantes permettant de gérer cette forte consommation d'Internet.

Des outils techniques et pratiques de surveillance

Il faut savoir que l'excès d'Internet peut entrainer la désocialisation, le désinvestissent scolaire ou encore des troubles du sommeil chez les jeunes.

Quand un enfant ou un adolescent joue ou échange sur Internet, il n'est pas rare qu'il perde la notion du temps.

C'est pourquoi, Adoneom a imaginé 2 nouvelles solutions pour prévenir les risque de cyber-addiction chez ces jeunes.

Avec la multiplication des PC, smartphones et autres moyens d'accéder aux nouvelles technologies facilitent l'accès à Internet pour les plus jeunes.

En effet, cette nouvelle génération grandit au milieu de ses innovations et maitrisent très tôt leur utilisation.

Une des solutions est de programmer les plages horaires. L'application « Time Board » est téléchargeable gratuitement et peut être utilisé pour évaluer le temps passé sur l'ordinateur.

Les données apparaissent sur un tableau graphique. Ceci peut être une première prise de conscience pour l'enfant mais il ne changera pas pour autant son comportement.

Mess@geur est la deuxième solution, elle nécessite un abonnement gratuit jusqu'au 31 mars qui sera par la suite au prix de 39,90 euros par an

Son utilisation est très simple. En avec un simple SMS les parents programment des créneaux horaires d'utilisation de l'ordinateur. Une fois dépassés, le terminal s'éteint automatiquement.

Il est aussi possible d'affiner la gestion en accordant des quotas pour des utilisations précises. Par exemple, dix heures par semaine pour les jeux, deux heures par jour pour les réseaux.

Une fois le forfait dépassé, l'ordinateur continu de fonctionner, mais les applications concernées ne sont plus disponibles.

Bernard Krounba, fondateur de la société déclare « Tout est néanmoins très flexible. La programmation est réversible ou modifiable à tout moment, toujours par un simple message. »

Une société niçoise à la pointe

Adoneom est une société niçoise fondée par Bernard Krounba et Lionel Salva.

Cette société cherche et propose des solutions innovantes dans le but de lutter contre la cyber-addiction chez les jeunes