6e semaine de la vaccination du 21 au 27 avril 2012

Pour la sixième année consécutive, la semaine de la vaccination, à l'initiative de l'OMS, aura lieu dans les 26 régions françaises et une centaine de pays du 21 au 27 avril. Cette année, la vaccination sera orientée en priorité vers les adolescents et les jeunes adultes.

Une campagne ciblée sur les adolescents et les jeunes adultes

La mise à jour des vaccins tout au long de sa vie permet d'être protégé efficacement et durablement, c'est pourquoi cette semaine de la vaccination a été pensée par l'OMS.

Pendant ces quelques jours, la promotion de la vaccination se fera en France, par le ministère de la Santé et l'INPES.

Dans les régions, les agences régionales de santé coordonneront les actions des partenaires de l'évènement.

Du 21 au 27 avril, des expositions, des conférences, des activités, des séances de vérification des carnets de vaccination, et de vaccination seront organisées.

Des professionnels en charge des vaccinations, des médecins, des infirmières, des sages- femmes, du personnel de centres de vaccination, des pharmaciens, des fonctionnaires de l’éducation nationale, de l’assurance maladie seront mobilisés durant toute la semaine.

Cet événement a pour but d'aider les Français à mieux comprendre les bénéfices individuels et collectifs de la vaccination pour se protéger contre les maladies infectieuses correspondantes.

En effet, de nombreux vaccins nécessitent des rappels réguliers pour être efficaces.

Cette année, ce sont les adolescents et jeunes adultes qui sont la principale cible de cette campagne, leur changement de comportement lié à la puberté entrainant de nouveaux risques.

Ils sont donc plus exposés à certains modes de contamination et donc à certaines pathologies comme hépatite B, infection par les papillomavirus humains, etc.

En Bretagne, par exemple, des expositions seront organisées dans les écoles, dans les services de santé universitaire ou les centres d'examens.

Des contrôles des carnets de vaccination, des vaccinations gratuites seront mis en place, et des calendriers de vaccination seront affichés dans les cabinets des médecins et les pharmacies.

En Lorraine, des stands d'information sont prévus, des groupes d'étudiants en médecine viendront aussi informer les lycéens et des conférences auront lieu.

Ainsi, cette semaine permettra d'apporter les réponses aux questions que chacun se pose.