Un enfant sur cinq à des hallucinations

Une étude psychiatrique menée à Dublin en Irlande a révélé que plus d'un enfant sur cinq âgé de 11 à 13 ans est susceptible de souffrir d'hallucinations auditives. Cette situation est jugée peu inquiétante pour les spécialistes.

Un trouble « normal » avant 13 ans

Cette étude irlandaise, dirigée par le Dr Ian Kellegher, a été menée sur 2500 enfants.

Parmi eux, certains adolescents ont déclaré entendre des conversations entre plusieurs personnes pendant quelques minutes, d'autres disaient percevoir de simples phrases isolées.

Le Dr Ian Kellegher a expliqué que les sons perçus par les enfants peuvent varier du cri au léger murmure en fonction de chaque cas.

Certains adolescents souffrent d'hallucinations auditives tous les jours, mais d'autres assurent que ce phénomène ne se produit qu'une fois par mois.

En effet, les patients souffrant de schizophrénie ont généralement des hallucinations auditives, mais chez les jeunes adolescents, entendre des voix n'est pas toujours le symptôme d'une maladie mentale.

Le docteur explique, « ce phénomène disparaît généralement lorsque l'enfant grandit ».

Les résultats de l'étude le prouvent, en effet, seulement 7 % des 13-16 ans ayant participé à l'étude ont déclaré entendre des voix, contre 21 % à 23 % des 11-13 ans.

Cependant, passé un certain âge, entendre des voix peut s'avérer être le signe d'un trouble mental plus profond.

Sur la totalité des 13-16 ans ayant des hallucinations auditives, 80 % d'entre eux souffraient également d'un trouble mental diagnostiqué.

Les hallucinations auditives peuvent aussi être des symptômes d’une forme de migraine qui se présente avec des signes neurologiques transitoires.

Il s’agit de migraines avec aura qui se caractérisent par des troubles visuels, à savoir une apparition de taches noires dans le champ de la vue ou de points scintillants.

Ces genres de migraines se manifestent souvent sous forme de troubles du langage ou de problèmes moteurs.

Des chercheurs parisiens ont réalisé une étude sur 970 enfants sujets aux hallucinations auditives, dont la moyenne d’âge est de 10,5 ans.

Les résultats ont montré que 27 % des cas de migraine dont souffraient les enfants étaient des migraines avec aura