Le coaching scolaire, une solution contre la déscolarisation ?

Soutien scolaire, parrainage, structures d’orientation, nombre de solutions sont proposés pour lutter contre le désengagement scolaire. À travers un accompagnement plus ciblé de l’élève, le coaching scolaire tend à se développer partout en France.

Un coach pour aller au lycée

Période parfois difficile pour l’enfant, le lycée marque la fin d’une ère et le début d’une nouvelle. Outre les difficultés scolaires « classiques » marquées par le stress des contrôles, de faibles résultats ou encore un désintéressement du système, l’obligation d’orientation est une source supplémentaire de questionnement pour l’enfant. Un choix souvent loin d’être évident à faire.

À travers un accompagnement personnalisé, le coach scolaire vise à répondre à ces problèmes

Un suivi personnalisé

Après une pré-évaluation des problèmes de l’élève et de ses objectifs, le coach fixe un certain nombre d’interventions (entre 4 et 10 par moyenne) régulières. Ainsi, à travers un accompagnement très personnalisé, professionnel, permettant à l’enfant d’affirmer et formuler ses choix d’orientation ou encore de vaincre certaines difficultés.

À la différence de conseillers d’orientation traditionnels, le « coach » propose un suivi régulier et personnel, rendant l’enfant acteur de son évolution. De même, il n’agit pas comme un prof particulier et cible essentiellement son action sur le développement des ressources de l’élève.

Une affaire de professionnels

Attention aux arnaques tout de même, mieux vaut privilégier un groupe important ou ayant déjà fait ses preuves dans son entourage. Certaines boîtes spécialisées dans ce type de « coaching » (ABCP compétences par exemple) ne vous proposeront que des professionnels certifiés.

Gros bémol du service : son coût, 400 euros en moyenne les quatre séances. On peut donc regretter amèrement que cet accompagnement ne s’adresse pas plus aux familles les plus modestes, familles souvent plus concernées par le désengagement scolaire