À Haiti : place à la rentrée scolaire

Avec l'aide de l'Unicef et du programme alimentaire mondial des Nations-Unies (PAM), l'État Haïtien a lancé sa rentrée scolaire 2011/2012 ce lundi 03 octobre. Un véritable challenge a relever au vu de la situation toujours catastrophique de l'île.

140 000 enfants à scolariser

Si beaucoup n'ont plus en mémoire le séisme qui à ravagé Haiti en 2010, fragilisant encore plus une population déjà très affaiblis, les habitants eux peinent toujours à se relever. Armé de tout son courage l'État francophone a ainsi lancé sa rentrée scolaire 2011-2012 le lundi 03 octobre.

Avec l'aide du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) et du programme alimentaire mondial des Nations-Unies (PAM), le gouvernement et le ministère de lʼéducation nationale et de la formation professionnelle affichent un projet ambitieux mais nécessaire, celui de scolariser quelques 140 000 enfants n'ayant encore jamais essuyé les bancs d'écoles.

Ancrée dans cette volonté de lutte contre la déscolarisation, l'État prévoit la prise en charge des frais de scolarisation de près de 700 000 élèves, avec une gratuité scolaire effective dans 8 départements sur les 10 qui composent le pays.

Le PAM interviendra plus particulièrement dans le cadre du programme national de cantines scolaires (PCNS) visant à offrir chaque des repas chauds à près d'1,9 millions d'écoliers. Pour la directrice du programme Patricia Martin, "les cantines scolaires sont un moyen simple et efficace pour sʼassurer que les enfants reçoivent au moins un repas nutritif chaque jour et les encourager à fréquenter lʼécole".

L'UNICEF, pour sa part, et via un investissement de 10 millions d'euros, souhaite assurer les distribuer des fournitures scolaires de bases à près de 15 000 enseignants et plus de 750 000 enfants. Le Fonds devrait également contribuer financièrement au développement et au bon fonctionnement de 2500 écoles.